HOPPER (E.)


HOPPER (E.)
HOPPER (E.)

HOPPER EDWARD (1882-1967)

De 1900 à 1906, de nombreux artistes, tel Edward Hopper, gravitent autour de l’Ashcan School of Art de New York (Robert Henri, Luks, Sloan, Bellows, Glackens). Entre 1906 et 1910, le peintre séjourne en Europe à plusieurs reprises, et plus particulièrement à Paris, où il étudie les œuvres des impressionnistes.

De retour aux États-Unis en 1910, il s’installe à Washington Square, et, après avoir exposé un petit tableau intitulé Sailing , à l’Armory Show, l’artiste se consacre presque exclusivement à des scènes de la vie quotidienne ou à des paysages ruraux, peuplés de maisons silencieuses. Pendant plusieurs années, Hopper exécute, pour gagner sa vie, des œuvres commerciales jusqu’à l’exposition qu’il fait en 1920 au Whitney Studio Club à New York. Entre 1920 et 1930, il connaît un succès considérable auprès du grand public, et ses expositions se font de plus en plus nombreuses. Il continue à s’inspirer des scènes de la vie contemporaine, et cela de 1940 à 1960. Il réalise alors «la transcription la plus exacte possible de ses impressions les plus intimes de la nature». Fasciné par le «chaos de laideur» du paysage américain, il s’y réfère inlassablement dans sa thématique particulière, en évoquant des immeubles déserts et des rues solitaires. Ses dernières œuvres seront encore une reprise obstinée, mais plus nette et plus sobre encore, des thèmes créés en 1920.

La démarche d’Edward Hopper est parmi les plus originales. Dès 1920, il semble rejeter la conception des autres peintres «réalistes» qui définissaient l’espace selon un système presque géométrique et photographique (Charles Sheeler, Usine à River Rouge , 1932, Whitney Museum of American Art, New York) ou bien utilisaient l’iconographie urbaine comme prétexte à des scènes animées et pittoresques (John Sloan, Sixth Avenue Elevated at Third Street , 1928, Whitney Museum of American Art). En effet, Hopper était surtout intéressé par un rendu presque sociologique de l’espace urbain et par ce qui semble être caractéristique de la société américaine: une certaine solitude, un isolement silencieux et l’écrasante banalité du décor des villes. Déjà, dans Maison près du chemin de fer (1925, Museum of Modern Art, New York), on ressent le poids de ce vide psychologique qui hante les édifices de l’univers du peintre. Dans cette œuvre, les formes sont encore définies de façon très picturale par des coups de pinceau parfois flous. La même technique apparaît dans les œuvres de 1930 à 1940. Dans Dimanche matin de bonne heure (1930, Whitney Museum of American Art), l’artiste représente une rue déserte où les couleurs criardes des devantures des magasins trouvent une ordonnance que l’isolement cerne et définit. Il s’agit d’un constat, à la fois précis et inquiétant, de la réalité quotidienne.

Le peintre poursuivra ses recherches tout au long des années 1960, et Second Story Sunlight (1960, Whitney Museum of American Art) présente encore des maisons qui semblent vides malgré la présence des personnages immobiles.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Hopper — may refer to:Mechanical parts* A general term for a chute with additional width and depth to provide a volume for temporary storage of material(s). The bottom of the hopper chute typically has a mechanism to control the flow of materials, thus… …   Wikipedia

  • Hopper — bezeichnet: das Kriegsschiff USS Hopper (DDG 70) ein geplantes unbemanntes Raumtransportsystem der ESA, siehe Hopper (Raumfahrt) eine Stadt in den Vereinigten Staaten, siehe Hopper (Arkansas) einen Anhänger der Hip Hop Jugendkultur, siehe Hip Hop …   Deutsch Wikipedia

  • Hopper — Hop per, n. [See 1st {Hop}.] 1. One who, or that which, hops. [1913 Webster] 2. A chute, box, or receptacle, usually funnel shaped with an opening at the lower part, for delivering or feeding any material, as to a machine; as, the wooden box with …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Hopper — hace referencia a: Dennis Hopper, actor estadounidense. Edward Hopper, pintor estadounidense. Stephen Hopper, botánico australiano. Esta página de desambiguación cataloga artículos relacionados con el mismo título. Si llegaste aquí a través de …   Wikipedia Español

  • hopper — [häp′ər] n. [ME hoppere] 1. a person or thing that hops 2. any hopping insect, esp. a grasshopper 3. [so called from making material “hop”] a box, tank, rail car, etc., often funnel shaped, from which the contents can be emptied slowly and evenly …   English World dictionary

  • hopper — hop‧per [ˈhɒpə ǁ ˈhɑːpər] noun [countable] a large container for waste, animal food, coal etc with a narrow opening at the bottom from where it can be emptied * * * hopper UK US /ˈhɒpər/ noun [C] PRODUCTION ► a large tube, wide at one end,… …   Financial and business terms

  • Hopper — (Edward) (1882 1967) peintre américain, précurseur du pop art …   Encyclopédie Universelle

  • Hopper — Hopper, Edward (1882 1967) a US artist who painted ↑realistic paintings of everyday life. His work influenced the development of ↑pop art …   Dictionary of contemporary English

  • hopper — ► NOUN 1) a tapering container that discharges its contents at the bottom. 2) a person or thing that hops …   English terms dictionary

  • Hopper — [häp′ər] Edward 1882 1967; U.S. painter …   English World dictionary


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.